• 8, rue Brémontier 75017 Paris

Prix De à

Comparer les annonces

Investir dans un fonds d’investissement / investir directement et individuellement dans un viager :

Avantages et inconvénients

Investir dans un fond d’investissement présente des avantages :

Un montant d’investissement moindre pour un fonctionnement identique à celui du viager dans la mesure ou le montant d’acquisition d’une part de fond se situe généralement entre 1 000 € et 5 000 €. Investir directement dans un bien immobilier en viager nécessiterait un capital initial beaucoup plus important.

Le risque – en matière de viager le risque principal de perte est celui de la sur-longévité des crédirentiers par rapport à l’étude statistique effectuée au moment de l’acquisition – est mutualisé : ce qui signifie qu’au lieu de rendre un risque de sur-longévité sur un seul bien acheté individuellement, ce risque est « dispersé » sur tous biens en portefeuille, donc globalement très diminué.

Pas de versement de rente puisque l’acquisition de parts s’effectue en une seule fois. C’est de Fond d’investissement qui se charge de verser les rentes aux crédirentiers.

Pas de soucis de gestion du bien : un acquéreur en viager doit gérer son bien, payer certaines taxes ou charges, payer les rentes mensuelles ou annuelles, effectuer certains travaux le cas échéant, effectuer des déclarations fiscales annuelles, rester en contact avec le crédirentier,… . En achetant des parts de fond d’investissement en viager toutes ces tâche sont effectuées par les gestionnaires du fond. L’investisseur reçoit périodiquement un reporting et les dividendes correspondant à la performance du fond calculée généralement annuellement.

Une revente de vos parts facilitée dans la mesure ou la société qui gère le fond peut vous aider au cas ou vous souhaiteriez revendre vos parts, à trouver des acquéreurs. C’est cette même société qui fixe le prix de revente des parts ce qui évite des négociations fastoif=dieuses avec un acquéreur. Vous pouvez également ne revendre qu’une partie de vos parts.

 

… et des inconvénients:

 

Vous n’êtes pas propriétaire d’un bien immobilier mais propriétaire de parts sociales. Tout dépend de votre objectif : devenir, à terme, propriétaire d’un bien immobilier en pleine propriété pour l’habiter, le louer ou le revendre avec les risques que cela comporte, ou investir dans l’objectif d’obtenir un gain financier à moindre risque… à vous de choisir. Vous faites confiance aux gestionnaires du fond dont le métier et de gérer les biens acquis en viager et de travailler en vue de la performance financière du fond.

Vous n’avez pas de possibilité d’agir directement sur la gestion des biens. D’où l’importance de bien connaitre le marché afin de choisir des sociétés sérieuses et reconnues pour leur savoir faire en la matière.

IRG Immobilier a sélectionné dans l’offre existante sur le marché des fonds d’investissement en viager

aux objectifs et aux fonctionnements différents pour mieux répondre aux attentes de ses clients :
Voir notre sélection