• 8, rue Brémontier 75017 Paris

Comparer les annonces

Panorama du démembrement de propriété immobilière

En matière de gestion de patrimoine, le démembrement de propriété, mobilière ou immobilière, est devenu un outil indispensable dont les avantages économiques et fiscaux sont maîtrisés par des experts de plus en plus nombreux et compétents. L’essentiel de ses applications concerne encore ce qui relève des successions et donations, rarement d’autres situations. Or, le démembrement immobilier ne concerne pas que les transmissions.

Les objectifs auxquels répond le démembrement en dehors des cas de transmission sont aujourd’hui assez largement connus et diffusés.

On les résume en général ainsi :
– la nue-propriété :

– on peut l’acheter pour réaliser un achat à prix décoté, dans une perspective de plus value, ou pour se constituer un patrimoine à moindre coût initial, par exemple pour préparer une retraite ou un retour d’expatriation;

– on peut la vendre pour percevoir immédiatement un capital tout en conservant la jouissance d’un bien.

– l’usufruit :

– on peut l’acheter en vue de se créer des revenus sous forme de loyers, ou en vue de se loger, ou encore de se procurer des revenus fonciers à mettre en face de déficits de même nature;

– on peut le vendre pour percevoir un capital immédiatement tout en conservant le bien et en évitant la perception de revenus, ou également pour réduire sa base fiscale d’ISF.

La transmission n’est donc pas, loin de là, l’application unique du démembrement de propriété.
Dans l’environnement actuel des marchés immobiliers les techniques de démembrement présentent des solutions originales.

Articles Liés

Nos Résidences Services

Pour notre offre de Résidences Services nous avons choisi DOMITYS,  filiale du groupe NEXITY,...

Lire Plus

Acheter en Nue-propriété en VEFA : les étapes clés !

La Vente en Etat Futur d’Achèvement (VEFA) est une vente immobilière spécifique puisque...

Lire Plus

Cession d’usufruit temporaire : attention à l’impôt !

Depuis la dernière loi de finances rectificative pour 2012, la première cession à titre onéreux...

Lire Plus

Joindre La Discussion