• 8, rue Brémontier 75017 Paris

Comparer les annonces

L’eau est une ressource rare et qui dit «rare» dit «chère»

Notre attention a été attirée récemment par deux associations de consommateurs :

60 Millions de consommateurs a fait état de présence de résidus de pesticides et d’herbicides, de fongicides et même de médicaments dans des eaux en bouteilles… Cette publication ne restera pas lettre morte et se traduira par une évolution des normes pour prendre en compte les nouveaux polluants. Pour le consommateur l’eau en bouteille sera plus chère.

L’alternative de l’eau en bouteille est l’eau du robinet. Mais un récent communiqué de l’association de consommateurs l’UFC Que Choisir pointe en effet du doigt la présence excessive de plomb dans de nombreux logements français.

Depuis 2006 un diagnostic immobilier spécifique s’attache à informer chaque locataire ou acheteur d’un logement datant d’avant 1949 d’une présence éventuelle de plomb au sein de ce dernier (le diagnostic plomb ou Constat de Risque d’Exposition au Plomb – CREP). Mais ce diagnostic ne concerne que les peintures au plomb. Rappelons que le plomb ingéré est un empoisonnement…

A l’occasion de la journée mondiale de l’eau UFC Que Choisir révèle en effet qu’entre 10 et 15 % du parc immobilier français afficherait encore des concentrations de plomb bien trop élevées au regard des recommandations sanitaires. Le plomb dont on parle est celui des conduites d’eau des immeubles anciens.

Une directive européenne impose une réduction drastique de la teneur en plomb de l’eau potable d’ici le 25 décembre 2013 (de 25µg/l à 10µg/l), UFC Que Choisir estime que près de 2 à 3 millions de biens immobiliers ne répondent toujours pas à de tels critères. Cela est du à la présence de canalisations en plomb interdites dans les immeubles et dont le remplacement, inéluctable car vital, se fait avec difficulté.
Quel syndic l’a déjà mis à l’ordre du jour d’une assemblée générale de façon systématique dans les copropriétés concernées ?

«Si le programme d’éradication sur le réseau public avance bien, notamment du fait des aides publiques, il n’en va pas de même pour le parc privé», regrette l’UFC Que choisir. Cette dernière évalue à 1.000 euros par logement le coût des travaux de rénovation qu’il conviendrait d’entreprendre. Une facture de 2 à 3 Milliard d’euro en perspective pour les propriétaires. Les logements non conformes (et potentiellement dangereux, notamment pour les femmes enceintes et les enfants) seraient pour la plupart situées dans des immeubles datant d’avant les années 50 principalement dans les agglomérations de plus de 200.000 habitants, l’Ile de France concentrant un tiers des logements anciens ».

Articles Liés

Nos Résidences Services

Pour notre offre de Résidences Services nous avons choisi DOMITYS,  filiale du groupe NEXITY,...

Lire Plus

Loi de Finances 2017 : régime déduction des charges foncières du nu-propriétaire

En principe, lorsqu'un immeuble est démembré, l'usufruitier supporte les réparations...

Lire Plus

Acheter en Nue-propriété en VEFA : les étapes clés !

La Vente en Etat Futur d’Achèvement (VEFA) est une vente immobilière spécifique puisque...

Lire Plus

Joindre La Discussion