• 8, rue Brémontier 75017 Paris

Comparer les annonces

une cession temporaire d’usufruit consentie par l’usufruitier perdure-t-elle après le décès de celui-ci ?

L’article 595 du code civil permet à l’usufruitier de vendre ou céder son droit à titre gratuit.

 

Toutefois, la cession de ce droit n’emporte pas le transfert de la qualité d’usufruitier. La Cour de cassation a en effet jugé que « le cessionnaire de l’usufruit ne saurait être assimilé à l’usufruitier » (Civ. 3e, 26 janvier 1972, n° 70-12594). Par conséquent, le cédant de l’usufruit reste le seul usufruitier.

 

Or, il résulte de l’article 617 du code civil que l’usufruit s’éteint par la mort de l’usufruitier.

 

Par conséquent, la cession temporaire d’usufruit prend automatiquement fin avec le décès de l’usufruitier, l’usufruit ayant pris fin avec la survenance de cet événement.

Articles Liés

Nos Résidences Services

Pour notre offre de Résidences Services nous avons choisi DOMITYS,  filiale du groupe NEXITY,...

Lire Plus

Loi de Finances 2017 : régime déduction des charges foncières du nu-propriétaire

En principe, lorsqu'un immeuble est démembré, l'usufruitier supporte les réparations...

Lire Plus

Acheter en Nue-propriété en VEFA : les étapes clés !

La Vente en Etat Futur d’Achèvement (VEFA) est une vente immobilière spécifique puisque...

Lire Plus

Joindre La Discussion